ANNE DINDAR VALIENTE

zebre

Mes formations

Mon travail de thérapeute s'articule autour d'une pratique intégrative :

Cette pratique intégrative m’a donné une approche holistique de la personne et plus que jamais j’ai la sensation comme l’a dit Michel Ange « que c’est la sculpture qui fait émerger la forme ». C’est dans la rencontre et dans cet espace de co création que je vois la dimension artistique du processus thérapeutique.

portrait

La rencontre individuelle en Gestalt

Dans la rencontre, il y le client, il y a moi et ce « nous » à partir duquel nous allons ébaucher, sculpter, travailler, faire émerger une forme, des formes. C’est un espace qui m’émeut et me passionne parce que c’est un moment précieux où une personne a le courage de se dire et me laisser rentrer dans son intime.

Je ne sais jamais comment cela va se passer, c’est nouveau avec chacun et à chaque fois, c’est vivant et cela me permet d’être créative, cela m’oblige à être créative.

main

La place du corps dans ma pratique

« Le corps est une rivière, et non une structure fixe ou une forme pétrifiée. Il est en perpétuelle transformation. »
Daniel DUFOUR dans Les tremblements intérieurs

J’ai toujours été fascinée par le langage du corps, issue d’une relation biculturelle entre l’Inde et l’Espagne, le toucher est présent pendant toute mon enfance. Ma mère ne parle pas beaucoup, mais elle me touche, me témoigne énormément de tendresse, me prend dans ses bras, me réconforte et me chérit. C’est essentiellement par ce canal-là, celui du corps que nous allons communiquer.

La conception holistique se fonde sur le principe que le « tout » est différent ou plus grand de la somme des parties. La perspective dualiste traditionnelle définit « la personne » comme une série de partie regroupées : le corps, qui est lui-même un rassemblement de parties, l’esprit… Considérer l’individu comme un tout plus grand que la somme de ses parties, c’est le considérer dans la totalité de ses parties, c’est-à-dire le corps, l’esprit, la pensée, les ressentis, l’imagination…, tout en étant différent de ses parties. C’est le fonctionnement intégré de ces différentes parties du tout dans le temps et dans l’espace qui constitue la personne. Donc se contenter de regarder la personne sous une de ses parties uniquement revient à la fragmenter et la réduire à cette unique partie.

Observer, nommer, soutenir la conscience et la remobilisation, co-créer de nouvelles possibilités d’ajustement de l’être corps sera un axe du travail thérapeutique. Mettre son attention sur les dissonances entre le discours, et le langage corporel pour trouver un chemin…


ballon
ballon
ballon

Expérimenter l'appui sur

appui
appui
appui

Le groupe en Gestalt

« Chacun est confronté à la fois à la différence et à la ressemblance, à l’universalité et à l’originalité de l’expérience humaine. »
Anne Ginger

La dynamique de groupe est pour moi un processus de co création et une aventure humaine fantastique, nourrissante et prometteuse. Je me fais l’effet d’être un peintre devant sa palette récoltant toutes les nuances qui vont constituer une œuvre d’art vivante, commune, et en mouvement permanent.

Le travail thérapeutique en groupe permet :
- D’expérimenter avec les autres, les difficultés relationnelles abordées en thérapie individuelle.
- D’éprouver dans « l’ici et maintenant », avec le soutien du thérapeute et des autres membres du groupe, ses émotions, ses perceptions et son système de croyances.
- D’explorer des aspects de ses difficultés rencontrées dans sa vie personnelle et professionnelle. Le client travaille en face à face avec le thérapeute et les autres membres du groupe sont témoins et participent à ce travail. A l’issue de cette expérimentation, chaque membre constituant le groupe est invité à donner son feed-back en parlant de ce qu’il a appris, ressenti et en établissant des liens si nécessaire avec sa propre histoire.
- De se mettre en mouvement : l’action est supérieure à la parole pour entraîner des changements. La névrose est le blocage du processus d’adaptation. A travers l’espace transitionnel du jeu, la spontanéité émerge et les capacités d’adaptation sont restaurées.

Le groupe est un agent de changement supérieur à la relation duelle, plus puissant, plus rapide.

La Systémie

Ma formation en thérapie systémique me permet également d'appréhender les personnes en interaction permanente avec les différentes dynamiques interpersonnelles, familiales, sociales, professionnelles et environnementales qui l'animent.

L'approche systémique n'est pas une nouvelle science, ni même une nouvelle discipline ; c'est un point de vue original sur la réalité, une méthode pour aborder les phénomènes complexes. Elle permet une vision synthétique des problèmes alors qu'une démarche analytique a longtemps prévalu dans les sciences.

Parler d’approche, c’est rester dans le flou, et il est indispensable qu’il en soit ainsi sous peine de laisser croire qu’on a inventé un « truc miracle ». On aura l’occasion de vérifier qu’il s’agit davantage d’un ensemble de comportements cohérents, d’une certaine façon de voir, de juger et d’agir. Il s’agit finalement d’une attitude mentale et psychologique.

La théorie de la communication élaborée par l'École de Palo Alto s'applique à la fois à prendre en compte des processus complexes et à en donner une formalisation rigoureuse. Elle repose sur trois hypothèses :
- L'essence de la communication réside dans les processus relationnels et interactionnels. On va s'attacher à observer les rapports qu’entretiennent les individus entre eux.
- Tout comportement humain a une valeur de communication. Toutes les relations peuvent être perçues comme un vaste système de communications qui se répondent et s'impliquent mutuellement.
- Les troubles psychiques de la personnalité peuvent être ramenés à des perturbations de la communication entre l'individu porteur de symptômes et son entourage.

Cette approche me permet d’être créative à d’accompagner les couples et les familles tant verbalement qu’en utilisant des « objets flottants », instruments d’ouverture et de compréhension.

" Est-ce qu'une fleur, pleine de lumière, de beauté, dit : Je donne, j'aide, je sers ? Elle est ! Et parce qu'elle n'essaie pas de faire quelque chose, elle recouvre la terre."

Krishnamurti

---

Cabinet situé 100 rue de l'Ouest, 75014 PARIS --- Métro Pernety sur la ligne 13

Tél : 06 80 58 32 86

Mail : psy.annedindarvaliente@gmail.com

Site réalisé par : Anne-Sylvie Chollet-Karraz --- contact : annesylvie.chollet@gmail.com

Illustrations par : Jean-Marie CELBERT --- contact : jmcelbert@gmail.com

Dessins de mains par : Anastasia YANOUCHEVES --- contact : anastasia.yanouchevsky@gmail.com